Modelage

Techniques, tutoriels et inspirations

Vase en terres mêlées

Battre sa terre

C’est l’étape numéro 1 du modelage d’argile ! Si tu travailles la terre autodurcissante, tu n’as pas besoin de passer par cette étape. Celle ci permet d’homogénéiser la terre et d’en chasser les bulles d’air. Ces dernières sont dangereuses pour vos pièces, car emprisonnées dans la terre, elles provoquent des craquages à cuisson. Il est donc très important de battre la terre avec soin. Lisez ces étapes et regardez la vidéo avant de commencer à modeler, elles vous aideront à faire la pièce la plus solide possible.

Personne gravant des motifs sur un bol

Les étapes

  1. Positionne ta plaque en bois sur ton plan de travail
  2. Forme une boule de terre dans tes mains
  3. Tapote la vigoureusement pour lui donner une forme bien ronde
  4. Pose ta boule de terre sur ta plaque, positionne tes deux paumes de mains sur la boule, les doigts vers l’extérieur entourant la boule
  5. Positionne ton corps pour donner de la force dans tes paumes, mets toi debout, ton pied d’appel en avant
  6. Appuie avec tout ton corps sur la boule, la force doit être concentrée dans tes paumes, et tes doigts doivent empêcher la boule de s’aplatir sur les côtés : elle doit rouler vers l’avant
  7. Repositionne ta boule battue au centre de ta plaque, et répète l’opération
  8. Après plusieurs minutes, la boule doit ressembler à une tête de bélier : entre tes paumes elle doit avoir un museau, et sur les côtés tu dois voir des cornes s’enrouler en spirale !
  9. Une fois la terre battue dans un sens, tourne ta tête de bélier d’un quart de tour et recommence ! Jusqu’à ré obtenir une tête de bélier dans ce sens là
  10. Une fois ta terre battue plusieurs minutes, prends la dans tes mains, et projette là plusieurs fois sur la plaque afin d’en faire un petit carré de terre prête à l’emploi

Faire une poterie aux colombins

La technique du colombin permet de monter des pièces aux formes originales, tout en leur conférant une bonne solidité.

Illustrations de la technique de colombin

Les étapes

  1. Prends une poignée de terre dans ton argile battue
  2. Pince la au creux de tes mains pour commencer à lui donner une forme de boudin
  3. Continue à la pincer délicatement pour l’allonger
  4. Pose ton colombin sur ta plaque de terre
  5. Colle tes mains puis roule le colombin en grands mouvements
  6. Déplace tes mains pour aller affiner le colombin de manière homogène
  7. N’appuie pas trop fort, le colombin s’affinera par la répétition des mouvements ! Si tu appuies trop, tu vas lui donner une forme angulaire
  8. Garde tes colombins suffisamment épais, cela facilitera le montage de ta pièce et assurera une meilleure solidité !

Une fois tes colombins réalisés, tu peux te référer à la technique du modelage par colombins. Empile les, en les barbotinant, tout en essayant de ne pas superposer tes coutures toutes au même endroit (cela fragiliserait la pièce). Puis fonds tes colombins au doigt ou avec un outil, à l’extérieur comme à l’intérieur de la pièce.

Faire une poterie à la plaque

La technique de la plaque est très utilisée en modelage, mais encore faut il savoir faire une bonne plaque ! Comme pour l’étape précédente où tu as battu la terre, il faut faire attention aux bulles d’air, munis toi donc d’un objet pointu lors de cette étape.

Illustration de découpe de la terre

Les étapes

  1. Prends une poignée de terre dans ton argile battue
  2. Forme une boule dans tes mains (sans trop triturer la terre car tu risques de rajouter de l’air)
  3. Pose ta boule sur ta plaque
  4. Commence par l’aplatir en tapant dessus avec le plat de ta main
  5. Une fois que tu as aplatis grossièrement ta boule, munis toi d’un rouleau de pâtisserie, d’une bouteille en verre, ou d’une cannette…
  6. Étale ta boule en partant du centre vers le haut, puis du centre vers le bas
  7. Si tu veux que ta plaque soit de la même épaisseur partout, tu peux mettre deux magazines de la même épaisseur de part et d’autre de ta plaque, et rouler avec ton rouleau dessus : cela permet également de niveler ta plaque, de ne pas la faire trop fine
  8. Lorsque tu vois des bulles d’air remonter, pique les avec un outil pointu, une pointe de couteau par exemple, efface la trace au doigt, et continue à aplatir
  9. Tu peux la retourner pour la lisser des deux côtés
  10. Si tu trouves que la surface présente trop d’aspérités, tu peux utiliser une vieille carte de fidélité pour bien lisser la plaque, c’est magique !
  11. Une fois que tu as de belles plaques, tu peux former ta pièce en les assemblant, grâce à une colle de terre appelée la barbotine (la suite ci dessous !)

Faire une barbotine

La barbotine est une colle de terre, qui te servira à coller des plaques, ou des colombins ensemble.

Dessin du mélange de la terre dans un bol

Les étapes

  1. Fais sécher des copeaux d’argile dans un pot un jour ou deux
  2. Une fois bien secs, réduis les en poudre
  3. Ajoute de l’eau et quelques gouttes de vinaigre blanc, jusqu’à avoir une consistance pâteuse
  4. Positionne ensemble les deux éléments que tu veux coller afin de visualiser quelles vont être les zones de contact
  5. Sur les éléments, au niveau des zones de contact, guilloches la terre : cela signifie griffer la terre (en prenant un objet pointu, une pointe de couteau, ou une fourchette !)
  6. Dépose de la barbotine sur les zones guillochées
  7. Colle les éléments ensemble, avec une petite pression, sans appuyer trop fort car tu risques de déformer tes plaques
  8. Tu peux rester 1 minute en maintenant les plaques, afin que la colle de terre fasse son effet
  9. Retire les excès de barbotine qui ont pu couler sur les côtés de ta plaque avec une carte en plastique
  10. Lisse bien les zones collées, soit au doigt soit à la carte
  11. Puis répète l’opération autant de fois que tu as de plaques à coller !
  12. Laisse sécher doucement sous un plastique pendant 4 jours, puis sans plastique pendant 3 jours et ta pièce est prête pour sa cuisson de biscuit

Cette technique est utile pour la technique de la plaque, mais également celle des colombins ! Afin de solidifier votre pièce, nous vous conseillons de fermer les ronds avec de la barbotine, et de coller les colombins ensemble avec cette technique également. Si votre terre est bien souple, vous pouvez vous passer de cette étape, mais dans le cas où elle serait un peu dure, la barbotine permettra une meilleure adhérence entre les parties que vous superposez.

Faire une coupelle à texture végétale

Ce tutoriel te permettra de créer tes objets en terre autodurcissante, avec un motif végétal de ton choix. Tu auras besoin :

  • De l’argile
  • Des feuilles ou fleurs de votre choix. Privilégiez des feuilles vertes encore souples, les fleurs séchées sont fragiles et risquent de se “casser”.
  • D’un couteau
  • D’un objet cylindrique (rouleau de modelage ou à pâtisserie, bouteille en verre, canette)
Dessin de feuille

Les étapes

  1. Étale ton argile à l’aide d’un rouleau ou d’une bouteille en verre, de manière à garder une bonne épaisseur uniforme (environ 5mm)
  2. Pose ton végétal là où tu veux avoir son empreinte
  3. Reprends ton rouleau et repasse sur le végétal
  4. Retire le très délicatement (si tu as choisi un végétal avec de multiples détails, opte pour une pince à épiler pour le décoller)
  5. Découpe un cercle entourant l’empreinte du végétal, afin d’obtenir une coupelle
  6. Dépose-la dans un bol de sorte à la faire épouser la forme légèrement creusée
  7. Laisse sécher 24h
  8. Peins ta coupelle à l’acrylique, ou laisse ton œuvre « nature » !

Faire une coupelle en terres colorées incrustées

Grâce à ce tuto tu vas pouvoir faire de belles poteries multicolores grâce aux terres colorées auto durcissantes ! Tu as besoin de :

  • Terre blanche autodurcissante
  • Terres colorées auto durcissantes
  • Un couteau
  • Un pic en bois
  • Un objet cylindrique pour étaler ta terre
  • Un torchon
Dessin d'assiette décorée

Les étapes

  1. Etale ton argile blanche sur ton plan de travail puis découpe un rond de la taille de la coupelle voulue
  2. Etale une argile colorée, assez finement (2mm)
  3. Avec ton pic en bois, dessine les formes que tu veux incruster dans ta plaque blanche
  4. Découpe les avec ton couteau
  5. Positionne les sur ta plaque blanche
  6. Tapote les avec la paume de la main pour les faire rentrer dans la terre blanche
  7. Pose un torchon sur ta plaque, puis étale au rouleau pour bien enfoncer les terres colorées
  8. Puis tu peux mettre la plaque à sécher dans un bol pour qu’elle prenne la forme de coupelle